3 Raisons De Ne Pas Investir Dans l’Immobilier


Même si l’investissement immobilier est un excellent support d’investissement, il se peut qu’il ne soit pas fait pour vous à cause de l’une de ces 3 raisons de ne pas investir dans l’immobilier. Prendre conscience de vos points faibles est paradoxalement une force qui vous évitera de graves erreurs.

0

3 Raisons De Ne Pas Investir Dans l’Immobilier

Retrouvez la version vidéo de cet article sur ma chaîne YouTube en cliquant ici

1- Il faut être REACTIF pour investir dans l’immobilier

L’une des qualités indispensables à tout investisseur immobilier est la réactivité.
De la recherche de bien, à la gestion locative, la réactivité devra t’être une qualité présente à tous les niveaux :

Réactivité sur les bonnes affaires immobilières :

Lors de vos recherches de bonnes affaires immobilières, vous devrez être réactif pour visiter les biens avant vos concurrents investisseurs, mais également pour faire vos offres avant les autres.
Si vous n’êtes pas réactif lorsqu’une bonne affaire se présente sur le marché, vous laissez cette opportunité à un autre investisseur qui aura cette qualité de réactivité.

Réactivité pour obtenir votre prêt immobilier :

Une fois votre offre d’achat acceptée, vous allez devoir être réactif dans vos recherches et vos choix de partenaires financiers.
Afin de comparer des offres avec des taux d’intérêt et des conditions équivalentes, vous devez faire vos demandes de prêt immobilier dans un laps de temps très court.
Pour vous éviter de nombreux rendez-vous et gagner du temps, je vous préconise pour cela de passer par les services d’un courtier.

Réactivité avec vos locataires :

Une fois mis en location, il faudra être réactif sur les demandes de vos locataires afin de garder de bonnes relations avec eux, de leur donner envie de rester (car les bons propriétaires se font rare) et d’éviter tout conflit pouvant mener à des interruptions de paiement du loyer.

Si vous n’êtes pas réactif, cela fait pour vous une première raison de ne pas investir dans l’immobilier.

2- Il faut acheter avec votre tête et pas avec votre cœur :

Derrière l’investisseur immobilier, se cache votre vraie personnalité, avec vos goûts, vos choix et vos exigences personnelles.
Il est donc humain, lors de la visite d’un bien, d’avoir parfois le fameux « coup de cœur ».

Malgré cela vous devez avoir conscience de tous les paramètres qui vont faire de ce bien immobilier une bonne affaire immobilière.
Si malgré votre coup de cœur, le bien en question ne répond pas à vos critères de choix, vous ne devez pas en faire l’acquisition.

En tant qu’investisseur immobilier, vous devez laisser votre cœur de côté et faire vos choix avec une calculatrice.

Si vous ne savez pas séparer votre tête de votre cœur.
Si vous vous projetez personnellement dans le bien.
Alors cela fait pour vous une deuxième raison de ne pas investir dans l’immobilier.

3- Il faut accepter les problèmes :

Et oui, la vie d’un investisseur immobilier n’est pas un long fleuve tranquille.

Soyez conscient que vous aurez régulièrement des petits problèmes À solutionner :

  • Avec l’agent immobilier qui vous fera visiter des biens ne correspondants pas à vos critères ou refusant de transmettre vos offres d’achats trop agressives (c’est du vécu).
  • Avec le banquier qui ne respectera pas lors de l’édition des offres de prêt, les conditions évoquées verbalement, ou encore qui refusera de vous suivre sur votre projet alors qu’il vous avait préalablement signifié son accord (ça aussi, c’est du vécu)
  • Avec les entreprises qui feront les travaux comme cela les arrange, et non selon vos directives (là, je suis arrivé à temps).
  • Avec les locataires qui vous appelleront pour des problèmes qui ne sont pas de votre ressort (ça, c’est certain, vous aussi vous y aurez droit).
  • Avec la copropriété qui vous refusera (ou essayera de vous refuser) la réalisation de certains travaux, ou l’exploitation de votre bien comme vous l’entendez (ouf, celle là, je ne l’ai pas eu).
  • Etc.

Si vous refusez de gérer des petits problèmes au quotidien cela fait pour vous une troisième raison ne pas investir dans l’immobilier.

Et pour investir quand même ?

Si vous vous reconnaissez dans l’une de ces trois situations, rien n’est perdu.
C’est en vous formant et en vous entourant des bonnes personnes, que vous serez motivés à faire face a cela.

N’hésitez donc pas à télécharger ma formation gratuite pour intégrer mon réseau d’investisseurs immobiliers motivés.

 

 

 

 

 

Formation GRATUITE en 12 Modules Vidéo
111111111
Découvrez les 12 étapes INDISPENSABLES à connaitre pour réussir vos projets immobiliers...

Pierre

Bonjour Jerome!

(Hey de nouveaux articles, cela fait plaisir, cela faisait un petit moment!)

Vous avez tout à fait raison d’insister sur ces points.

Pour ma part les premières fois que je me suis lancé dans des recherches immobilières j’ai vraiment été surpris par la réactivité qu’il fallait avoir : dans les secteurs chauds des grandes villes les bonnes affaires sont souvent vendues en moins d’une heure ce qui peut être décourageant quand on débute (j’en ai fais les frais!). En fonction du secteur il vaut parfois même mieux poser une période de congé (si l’on est salarié) pour la phase de recherche si on veut espérer avoir une chance de bouger assez vite!

Enfin pour le point 3 j’en ai également fait les frais : l’agent immobilier qui gérait mon bien a fait pas mal d’erreurs qui m’ont couté de l’argent, le locataire est parti plus tôt que prévu et le syndic s’est planté dans la facturation des charges (dans le mauvais sens bien sur).

Quoiqu’il en soit ce n’est pas bien grave car si le montage est solide on finit tout de même largement gagnant. Le tout est d’avoir une bonne stratégie et d’être sur d’avoir un cashflow suffisament solide pour faire face aux imprévus (qui arrivent nécessairement un jour ou l’autre).

J’avoue que personnellement j’ai tendance à m’en tenir aux petites surfaces également pour éviter que ces imprévus ne prennent des proportions trop importantes (je ne sais pas si j’ai tord ou raison sur ce point).

En vous souhaitant une bonne continuation!
Articles récents de Pierre : Comment financer son investissement immobilier comme un proMy Profile

alex

Je crois que ce qui est le plus difficile c’est de regarder en terme d’investissement et non suivre son coup de cœur, parfois ça marche, c’est mon cas quand je suis parti vivre à la réunion mais je connais beaucoup de cas où ça été un désastre, très bon article

Max Weber

Hello

Il y a quelques années je voulais me lancer dans l’investissement immobilier. Je me suis intéressé aux parking car le rendement y est plus élevé (et aussi moins d’entretien), j’ai d’ailleurs failli en acheter un !

Puis en me renseignant, j’ai découvert que je pouvais investir dans l’immobilier via des REIT (ou SIIC). Je trouve que c’est un bon compromis, les performances sont un peu moins élevés mais on prend aussi beaucoup moins de risque.

Max
Articles récents de Max Weber : 7 Habitudes pour Réussir TOUT ce que tu entreprends !My Profile

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge