Pourquoi Faire Un Investissement Locatif Dans Un Mobil Home ?

Pourquoi Investir Dans Un Mobil Home
Pourquoi Investir Dans Un Mobil Home ?

A l’approche des beaux jours, peut-être êtes vous en train de réserver votre location pour cet été.
Comme moi, vous avez dû constater que l’offre est pléthorique, entre autres si vous souhaitez louer un Mobil Home.



C’est pourquoi j’ai décidé aujourd’hui de me pencher sur la question de :

l’investissement locatif dans un Mobil Home.

  • Est-ce vraiment intéressant ?
  • Est-ce rentable ?
  • Quels sont les avantages et les inconvénients ?
  • Que penser de ces nombreux sites et forums où cet investissement est régulièrement décrié par d’anciens propriétaires de Mobil Home ?

J’ai mené mon enquête et j’ai demandé pour cela à Stéphanie et Benjamin, couple de trentenaires lyonnais qui ont acheté leur Mobil Home en 2013, de me faire part de leur expérience, qu’ils racontent de façon plus détaillée sur leur blog www.investirmobilhome.com.

Les éléments clés de l’achat d’un Mobil Home

En premier lieu, il faut savoir qu’un Mobil Home d’occasion et équipé (cuisine, vaisselles, literie, etc.) a un coût d’achat relativement faible : entre 15 000 et 25 000 € (le prix étant fonction de l’ancienneté et de la superficie).

Cela permet donc de minimiser l’investissement initial, d’autant que la TVA est récupérable sur l’achat du Mobil Home, comme sur toutes les autres dépenses d’ailleurs (cf. pour plus de détails le chapitre « LMNP et récupération de la TVA » ).

Deuxième point à garder en tête, il n’y a pas, ou peu, de taxe.
Et si, en France, c’est encore possible…

Ainsi, lorsque vous achetez un Mobil Home, pas de taxe foncière ni de taxe d’habitation. Pas de frais de notaire également. La seule taxe dont vous aurez à vous acquitter est la taxe de séjour (entre 100 et 200 € par an).

C’est le deuxième avantage de cet investissement.

Troisième élément positif, un Mobil Home bien équipé, dans une zone fortement touristique, implanté dans un camping 3 ou 4 étoiles peut se louer de février à novembre ! C’est ce qui fait la force de cet investissement.

Contrairement à un appartement au ski ou en bord de mer, la demande locative pour du Mobil Home haut de gamme existe tout au long de l’année. Avec des semaines qui peuvent se louer jusqu’à 1 300 voire 1 400 € au mois d’août.

Or, et là on reboucle avec le premier point, faire du haut de gamme en Mobil Home coûte beaucoup moins cher qu’en achetant un bien immobilier.

LE point de vigilance essentiel :

Le choix du camping où acheter votre Mobil Home.

C’est le point déterminant qui va conditionner la réussite de votre projet. Car tous les campings ne se valent pas. C’est là où il faut être vigilant et bien se renseigner.

Nous (Stéphanie et Benjamin) détaillons ces éléments sur notre site mais gardez en tête qu’il faut un camping qui :

  • vous permette de louer par vous-même,
  • sans frais,
  • dont les dates d’ouverture sont suffisamment importantes,
  • avec un bon niveau d’équipements,
  • et qui, ne vous oblige pas à changer de Mobil Home régulièrement.

Pourquoi ces points de vigilance ?
Car si vous êtes propriétaire de votre Mobil Home, vous n’êtes pas propriétaire de l’emplacement.

Chaque année vous louez votre parcelle (le tarif annuel comprend, outre la location de la parcelle et son entretien, vos consommations en eau et en électricité), et certains campings malhonnêtes conditionnent le renouvellement de votre contrat de location de la parcelle à l’achat d’un Mobil Home neuf, alors que le votre n’a peut-être que 8 ou 10 ans…
Ces campings sont à fuir et c’est ce point qui a, pour l’essentiel, donné une mauvaise réputation à cet investissement.

Car un Mobil Home bien entretenu a une durée de vie de 20 ans, voire plus avec quelques rafraîchissements, et cette durée de vie est un élément déterminant pour la réussite de votre investissement. Car c’est sur la longueur (comme tout investissement !) que vous obtiendrez un bénéfice conséquent.

Quelle rentabilité pour ce type d’investissement ?
Un exemple concret…

Pour prendre un exemple, on peut faire le calcul suivant :
Prenons un Mobil Home d’occasion (disons vieux de 5 ans) avec 3 chambres et bien équipé, installé dans un camping 4 étoiles.

La parcelle sera louée 4 000 € par an.

Ce Mobil Home est acheté 25 000 €.
Vous récupérez la T.V.A. à 20 % sur cet achat soit 5 000 €,
donc votre Mobil Home vous revient à 20 000 €.
En partant sur 2 500 € de bénéfices par an (je parle bien de bénéfices nets, pas de revenus locatifs), vous avez remboursé votre Mobil Home en 8 ans (2 500 € * 8 = 20 000 €). Soit une rentabilité nette supérieure à 12 %…
Comme indiqué plus haut, en partant sur un Mobil Home d’une durée de vie de 20 ans (qui pour rappel avait 5 ans d’ancienneté au moment de son acquisition), il vous reste encore 7 années d’exploitation, soit 2 500 € * 7 = 17 500 €.
En prenant de la marge pour les aléas, cela donne entre 10 000 € et 15 000 € de bénéfices potentiels sur la durée de l’opération.

A cela s’ajoute les vacances ou les week-end gratuits que vous aurez pu passer dans votre Mobil Home…

Allez-vous investir dans un Mobil home ?

En conclusion, à condition d’éviter certains pièges, de bien choisir son camping et son Mobil Home, investir dans un Mobil Home offre une rentabilité à 2 chiffres pour une mise de départ qui reste relativement faible, et sans commune mesure avec l’immobilier « en pierre ».

C’est aussi une aventure humaine riche du fait des nombreux échanges avec vos locataires et des rencontres avec les autres propriétaires. Ce sont des moments conviviaux et un pied à terre pour vos vacances, entre ami-e-s ou en famille.

Merci à Stéphanie et Benjamin du blog investirmobilhome.com pour cet échange d’expérience.

Dites nous dans les commentaires si ce type d’investissement vous tente également. pourquoi « oui », pourquoi « non ».

Formation GRATUITE en 12 Modules Vidéo
111111111
Découvrez les 12 étapes INDISPENSABLES à connaitre pour réussir vos projets immobiliers...

Alex

Super ton article. Il est clair, détaillé et précis. Tu m’avais déjà parlé de ce type d’investissement que je ne connaissais absolument pas.Par la suite j avais fait quelques recherches sur le sujet mais je n’avais rien trouvé de précis.
Je vais sûrement pensé à investir dans ce type de bien une fois que j aurai finalise mon investissement en cours.

Nicolas

Bonsoir,

Ca change d’avoir un article sur les Mobil Home, bravo pour cette initiative.

Je connais plutôt bien ce type d’investissement, car j’ai deux membres de ma famille qui étaient propriétaires pendant plusieurs années des deux plus gros campings de Cabourg.

Un Mobil Home est effectivement un bon investissement. Cependant, un camping c’est encore mieux :-), mais c’est énormément de travail, le travail d’une vie à vrai dire…

Je suis d’accord sur le fait que l’emplacement soit à privilégier, c’est essentiel. L’un des deux campings dont j’ai parlé plus haut était situé à 500 mètres de la plage. C’était LE critère qui attirait beaucoup de monde. Un truc qui je me souviens aussi, c’était la salle de jeux comme on l’appelait (babyfoot, flippers, billard, jeux d’arcades) tous les jeunes on se retrouvait là. Ce n’est plus trop d’actualité, mais c’est le genre d’attractions qui faisait la différence, avec la piscine bien entendu, terrain de foot, basket etc.

Dans Mobil Home il y a Mobil et ce n’est pas anodin. Tu ne parles pas du fait qu’il soit assez facile de déplacer ce type de bien (à condition d’avoir un bon pilote de remorque, gare aux angles de braquages ^^). Par contre attention aux listes d’attente à rallonge pour avoir l’emplacement souhaité (plusieurs années) un peu comme pour se trouver une place de parking dans un port…

Un autre inconvénient c’est que même solidement installé, cela reste TRES fragile. Je me rappelle d’une tempête (pas celle de 99) qui avait fait rouler plusieurs Mobil Home dans le camping, comme des rouleaux de paille. Autant vous dire qu’ils étaient voués pour la casse… Évitez donc les endroits où il y a beaucoup de vent, ça paraît bête, mais c’est pas recommandé et en plus ça grince à l’intérieur, c’est pas agréable surtout pour dormir.

25 K € ce ne sont pas les plus gros. Mes grands parents en avaient acheté un de 18 mètres de long et à l’époque ça leur avait coûté 45-50 K €.

Personnellement, je pense que c’est le genre d’achat que l’on peut faire après avoir acheté plusieurs biens (appartements, parkings etc.), histoire de diversifier un peu son patrimoine :-). De mes souvenirs, il y avait quand même beaucoup de personnes de 60 ans environ qui avaient leur propre Mobil Home, à l’époque ce n’était pas trop destinés aux jeunes bizarrement. Les temps ont bien changé désormais.

Bonnes soirée à tous.
Articles récents de Nicolas : Avantages et inconvénients d’une recherche de locataire trop prématurée (partie 1/2)My Profile

Nicolas

Personnellement je n’achèterai pas ce genre de produit ! L’article est super et clair, mais je n’ai pas une connaissance suffisante avec ces éléments pour m’y lancer. De plus je serai plus du genre à acheter le camping pour gérer les emplacements de mobil-home plutôt que d’être celui qui ne demande l’emplacement… C’est une question de tempérament. Par contre, merci pour l’article, c’est vraiment intéressant surtout le point sur la durée de location, je n’aurai jamais imaginé février à novembre mais plutôt l’été… ah les idées reçues !
Articles récents de Nicolas : Achat immobilier préempté WaT #08My Profile

investimmo-autrement

Merci Jérôme pour cet article, il s’agit d’un investissement original.

Par contre, je pense qu’il y a une erreur dans le calcul de rendement, en effet tu annonces :

« En partant sur 2 500 € de bénéfices par an (je parle bien de bénéfices nets, pas de revenus locatifs), vous avez remboursé votre Mobil Home en 8 ans (2 500 € * 8 = 20 000 €). Soit une rentabilité nette supérieure à 12 %…
Comme indiqué plus haut, en partant sur un Mobil Home d’une durée de vie de 20 ans (qui pour rappel avait 5 ans d’ancienneté au moment de son acquisition), il vous reste encore 7 années d’exploitation, soit 2 500 € * 7 = 17 500 €.
En prenant de la marge pour les aléas, cela donne entre 10 000 € et 15 000 € de bénéfices potentiels sur la durée de l’opération. »

Si on effectue le calcul de rendement en partant du résultat de 10000 à 15000 euros sur la durée de l’opération, soit 15 ans.

On obtient un rendement sur 15 ans de 15000/20000 = 75 % soit un rendement annuel de 3,8 %… ce qui est loin d’être supérieur à 12% !

Beaucoup de placements permettent de dépasser ce rendement (avec les soucis de gestion en moins inhérent à la location de mobilhome). Il faut donc viser un bénéfice annuel bien supérieur à 2500 euros.
Articles récents de investimmo-autrement : Commentaires sur Trouver des références cadastrales par Devenir propriétaire gratuitement ! – INVESTIMMO-AUTREMENT.FRMy Profile

Julien

Bonjour,

Super article sur un thème original et peu décrit ! Merci à vous !
Par contre, je suis surpris par la période locative (février-novembre). Sur quelle région et type de camping (4 étoiles et + ?) est il possible de louer sur cette période. Quid de la location saisonnière d’appartement versus location de mobilhome ? dans les régions touristiques.
Encore merci.
Articles récents de Julien : Comment créer un gravatar ?My Profile

Romaric de sortir-du-rsa.fr

Bonjour Jérôme,

Article très clair mais je ne compte pas investir dans le mobile home.

En effet, comme tu le dit, on peut tomber dans un camping qui donne ses conditions car il est propriétaire du terrain.

On peut tomber sur un propriétaire de camping sympa au début puis il vend à un propriétaire moins sympa et puis patatra…

Je ne contrôle pas tout dans cet investissement donc cela ne me convient pas.

A Bientôt

Romaric

http://www.sortir-du-rsa.fr
Articles récents de Romaric de sortir-du-rsa.fr : Comment ont ils fait pour vivre de la Bourse ?My Profile

immogirl

un mobil home non merci, même si je trouve le concept de mobilité séduisant, je ne pense pas que ça soit un bon investissement immobilier car la location saisonnière est très compliquée et dépend beaucoup du camping où est situé le mobil home, sans compter les campings qui vous obligent à changer régulièrement de mobil home…donc pour ma part je reste dans des investissements traditionnels comme la pierre.
Articles récents de immogirl : Loi Pinel simulationMy Profile

Local professionnel

Dans le sens pratique, oui vous avez sans doute raison compte tenu de votre calcul de rentabilité de 12 % … Mais pourquoi ne pas investir directement dans du dur. Je pense qu’à long terme les mobiles hommes ne suscitent pas l’intérêt des investisseurs, un appartement ou un pavillon est plus intéressant.

Abel

Bonjour,
Personnellement, je n’ai jamais songé à investir dans un mobile home, mais merci pour cet article. Ce fut très intéressant d’apprendre toutes ces informations.
Au revoir

Yvette Moane

Bonjour,
Belle présentation! Vous n’avez raté aucune miette de ce placement. Pour ma part, c’est surtout une expérience, une aventure qu’un investissement à long terme. Certes, on peut se faire un haut de gamme contre la tarification simple d’une maison en pierre mais cela reste tout de même du mobile home.
Je préconiserai plutôt cet investissement pour ceux qui ont déjà une certitude et certaines idées sur les modalités de leur investissement. Je veux dire que ce n’est pas une décision à prendre comme on veut louer un appartement ou un garage.
Articles récents de Yvette Moane : Didier De Witte dans la presseMy Profile

Anthony

Malgré plusieurs investissements locatif dans l’immobilier, je ne m’étais jamais penché sur le cas des mobil-home. Pourtant, c’est un investissement qui a l’air très intéressant, merci du partage !

Max Weber

Hello

J’ai des amis qui ont acheter un Mobil-Home d’occasion pour se faire plaisir.
Plus tard, ils ont voulu le louer mais ils n’ont pas fait attention au règlement du camping qui n’était pas vraiment avantageux pour les propriétaires. Du coups, ils ont voulu le déplacer sur un autre terrain mais quand ils ont découvert que le déménagement du Mobil-Home était d’au moins 2000€, ils ont laissé tomber.

Donc investir dans un Mobil-Home ça peut être une bonne idée mais il faut surtout faire attention à l’emplacement.

Max
Articles récents de Max Weber : Comment trouver LE meilleure Marché de Niche ?My Profile

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge