Se Constituer Un Apport Pour Investir

Se Constituer Un Apport Pour Investir

Selon les périodes, les banques demandent plus  ou moins de garantie. Afin de faire bonne figure lors de votre demande de financement, un apport ou une épargne peu faire basculer votre dossier du bon côté. Elyes nous explique ici sa stratégie. 

.

Constituez-vous un apport dès maintenant !

Ces dernières années, acheter dans l’immobilier est devenu de plus en plus complexe pour plusieurs raisons :

  • Les prix ont augmenté d’une façon considérable,
  • Les revenus ne suivent pas,
  • Les emprunts sont devenus de plus en plus difficiles à avoir, bien que les taux aient atteint un minimum,
  • Les banques cherchent à avoir plus de garanties pour se prémunir,
  • Et l’idéal c’est que l’emprunteur puisse montrer qu’il peut avoir un apport important.

 Pire encore, si comme moi, vous venez de finir vos études et que vous avez choisi de travailler à votre compte, le banquier rigolera en constatant que vous n’avez pas de CDI et que votre activité démarre tout juste. Automatiquement, vous serez considéré comme « insolvable » et vous pourrez rêver pour qu’on vous accorde un emprunt bancaire. Fort heureusement, avant même d’avoir en tête, un projet d’investissement dans l’immobilier, je m’étais dit qu’il serait important d’épargner un maximum et que ce capital servirait plus tard pour n’importe quel projet. J’ai donc, durant mes années d’étudiant, travaillé et mis la plus grosse partie des revenus de côté, en me suffisant d’une petite partie. A travers de nombreuses discussions, je me suis rendu compte que la constitution d’un apport représente une grosse difficulté pour de nombreuses personnes. Pourtant, si j’ai pu le faire, c’est que tout le monde en est capable. Dans cet article, vous allez voir qu’il faut changer sa vision des choses sur certaines dépenses et sur l’argent en général, et que le reste suivra.

Par où commencer ?

Comme dans mon cas, ne perdez pas de temps et commencez à épargner votre argent le plus tôt possible. Est-ce que vous avez réellement besoin de dépenser la totalité de vos revenus pour vivre et vous faire plaisir ? La réponse est probablement non ! Il faut donc commencer par faire un bilan de sa situation personnelle (vous serez le seul à être capable de faire ce point). Mensualisez vos revenus (avec une moyenne sur l’année), mensualisez vos dépenses (avec une moyenne également sur l’année) et tirez des conclusions. Si vos dépenses dépassent vos revenus, c’est que vous consommez plus que vos capacités, c’est grave et il faut y remédier au plus vite. En revanche, si vos revenus sont supérieurs à vos dépenses, c’est très bien et vous êtes sur la bonne voie. Cependant, cette différence est-elle suffisante pour se constituer un apport ?

Augmenter son épargne

Pour augmenter son épargne, vous devrez travailler sur plusieurs leviers. Le premier est le plus simple, il consiste simplement à réduire ses dépenses. Votre abonnement téléphonique n’est-il pas disproportionné par rapport à vos besoins réels ? Ne pourriez-vous pas payer seulement 10€ au lieu de 50 par mois ? Votre assurance de voiture tous risques est-elle adaptée pour une voiture qui ne risque pas d’être volée ? Pour ce qui est du carburant, pourquoi payer votre litre de diesel à 1,50€ alors que vous pourriez avoir exactement le même produit issu des mêmes raffineries dans une station service proche à 1,30€ ? Bref, vous l’aurez compris, revoyez toutes vos dépenses et je peux vous garantir que vous réussirez à les réduire largement.  Deuxième étape, faîtes le vide chez vous en revendant les objets dont vous n’avez plus (ou dont vous n’avez jamais eu) l’utilité. L’intérêt est multiple, vous gagnez de l’espace, vous faîtes le bonheur de quelqu’un avec un objet qui lui servira et vous gagnez de l’argent.  Dernière étape, augmentez vos revenus. Les pistes sont très nombreuses. Vous pouvez par exemple, profiter de vos connaissances sur un sujet qui vous plait pour donner des cours particuliers, utiliser vos talents de bricoleur pour aider d’autres personnes, etc. Ces trois principaux leviers vous permettront de générer un surplus plus ou moins rapidement selon les cas. Quoi qu’il en soit, c’est de l’argent en plus qu’il faudra immédiatement mettre à l’abri de son compte courant et éviter de le dépenser inutilement.

Comment valoriser cet apport auprès d’un banquier ?

Durant une certaine période, vous pourrez ainsi vous constituer peu à peu cet apport que vous ayez un projet concret, ou pas encore. Lors de votre demande d’emprunt, vous serez en mesure de montrer que vous consommez de façon raisonnée et que vous anticipez en mettant de côté depuis une longue période (et pas seulement les 3 derniers mois). Cet élément est un véritable plus pour la personne qui sera en charge de votre dossier car vous lui donnerez des signaux positifs.   Vous savez ce qu’il vous reste à faire ! Ne perdez plus de temps, prenez une feuille et un stylo, puis commencez par faire votre analyse personnelle dès maintenant !   Cet article a été rédigé par Elyes, auteur et éditeur du blog InvestMan.fr

 Pour recevoir l’ebook Gratuit regroupant tous les articles, inscrivez-vous dès maintenant sur le formulaire ci-dessous.

Formation GRATUITE en 12 Modules Vidéo
111111111
Découvrez les 12 étapes INDISPENSABLES à connaitre pour réussir vos projets immobiliers...

Formation Offerte en 12 Modules Vidéo

Découvrez les 12 étapes INDISPENSABLES à connaitre pour réussir vos projets immobiliers...

Vos informations sont en sécurité

Formation Offerte en 12 Modules Vidéo

Découvrez les 12 étapes INDISPENSABLES à connaitre pour réussir vos projets immobiliers...

Vos informations sont en sécurité

Partagez1
Tweetez
+1
Partagez