L’immobilier est un domaine lucratif pour vous constituer un patrimoine financier solide et durable.

Les médias montrent des gens qui achètent des biens, effectuent certains travaux mineures et louent ou revendent beaucoup plus cher que ce qu’ils ont payé.

Il est en effet possible de gagner beaucoup d’argent dans l’immobilier, mais dans ce domaine, l’investissement peut aussi être effectué avec de grands risques.

Comparé à d’autres types d’investissement, l’immobilier est aussi risqué que le marché boursier pour quelqu’un qui ne comprend pas les bases de cet investissement.

Il y a donc plusieurs raisons de ne pas investir dans l’immobilier :

1/ Séparez votre tête de votre cœur.

Il est courant et légitime, surtout au début, de vouloir à tout prix investir dans un bien qui nous a séduit, en se disant que tout le monde va se l’arracher et que c’est forcément une bonne affaire.

Le problème, c’est que les gouts et les couleurs, c’est justement une question de gout.

Pour investir, il est indispensable d’utiliser sa tête et sa calculatrice plutôt que son cœur.

Donc si vous n’arrivez pas à séparer votre tête de votre cœur, vous ne devriez pas investir dans l’immobilier.

 2/ Ce n’est pas pour les « pantouflards »

Les médias vous font régulièrement éprouver deux sentiments :

  • La peur, en montrant des investissements qui ont conduit à la catastrophe ; souvent due au manque de discernement des acquéreurs.
  • L’envie, en montrant les destins fabuleux d’investisseurs à succès partis de rien et ayant créés un empire.

Investir dans l’immobilier n’est pas difficile en soi, mais ce n’est pas aussi simple que de faire un chèque et d’attendre que la valeur du bien augmente.

Avec votre achat, il y a des taxes, des crédits,  des locataires et des finances à gérer.

Vous pouvez avoir à traiter avec les locataires malheureux qui ont un sous-sol inondé, une fuite d’eau, du carrelage qui se décolle, un assureur difficile, un gestionnaire capricieux, etc.

Aucun livre ou émission de télévision sera là pour vous aider.

Si vous refusez de faire face et d’avoir une âme de dirigeant d’entreprise, vous ne devriez pas investir dans l’immobilier.

 3/ Pensez que personne n’en voudra !

L’investissement immobilier est une stratégie à long terme.

Une des erreurs que certains investisseurs font est de penser que les propriétés sont faciles à vendre.

Les quartiers, les goûts, changent et surtout, les prix changent.

Si vous calculez une opération en pensant que vous pouvez vendre votre propriété à court terme, vous ne devriez pas investir dans l’immobilier.

 4/ Vous avez peur du vide.

Ce n’est pas parce que quelqu’un possède un bien à revenus que son compte en banque est nécessairement bien garni! (J’en suis la preuve vivante, pour l’instant)

Les premiers mois suivants une acquisition peuvent êtres pénibles si vous n’avez pas les liquidités nécessaires de côté. Les taxes, impôts, charges de copropriété, peuvent arriver plus vite que vous ne le pensez. (Pour ça, il y a une astuce que je vous dévoilerai plus tard, mais ça reste entre nous)
Sans compter les réparations mineures ou majeures qui se présenteront un jour ou l’autre, souvent plus tôt que plus tard. Refaire un toit ou une salle de bain peut être très coûteux.

Vous aurez alors à jongler avec vos marges de crédit, (re)négocier avec votre banquier, piocher dans vos réserves, pour réussir à traverser cette tempête financière.

Vous vous enrichirez avec l’achat d’un immeuble, mais pas toujours rapidement.

En investissant bien, cela ne devrai pas arriver, mais si vous avez peur de voir un « 0 » ou un «-» sur un relevé de compte, alors vous ne devriez pas investir dans l’immobilier

 5/ Gardez le contact.

A moins de tout déléguer à un gestionnaire, être propriétaire d’un bien locatif signifie être disponible en tout temps (ou presque) et pouvoir être joint très facilement, par téléphone, mail ou SMS.

Imaginez :

 

Nous sommes en décembre, il est 18h, vous  êtes en train de boire un Ti Punch sur une plage ensoleillée des Antilles ou d’arpenter les Champs Élysées parisiens en pleine période de Noël.

Votre téléphone sonne. C’est votre locataire qui vous appelle au secours car la chaudière vient de tomber en panne ; il n’y a donc plus de chauffage ni d’eau chaude.

C’est l’heure du bain pour leur bébé, qui va ensuite devoir se coucher dans une chambre sans chauffage.

Il faut réagir vite. Vous dégainez votre téléphone portable. Contacts/chauffagiste/appel.

Heureusement, vous avez pensé à prendre l’option dépannage 7/7j – 24/24h avec le contrat d’entretien de la chaudière.

Le problème a été géré en 5 minutes.

Et si vous n’aviez pas eu le numéro de téléphone du chauffagiste ? Quel serait le scénario ?

Il est important d’avoir en permanence sur vous les contacts de vos plombiers, électriciens et hommes à tout faire. Même si vous les donnez à vos locataires, c’est toujours vous qu’ils appelleront en premier.

Si vous ne voulez pas gérer de problème ou êtes réfractaire à la technologie, alors vous ne devriez pas investir dans l’immobilier.

 

Vos raisons pour ne pas investir sont-elles bonnes ?

Partagez vos avis et expériences dans les commentaires ci-dessous.

Formation GRATUITE en 12 Modules Vidéo
111111111
Découvrez les 12 étapes INDISPENSABLES à connaitre pour réussir vos projets immobiliers...

Formation Offerte en 12 Modules Vidéo

Découvrez les 12 étapes INDISPENSABLES à connaitre pour réussir vos projets immobiliers...

Vos informations sont en sécurité

Formation Offerte en 12 Modules Vidéo

Découvrez les 12 étapes INDISPENSABLES à connaitre pour réussir vos projets immobiliers...

Vos informations sont en sécurité

Partagez
Tweetez
+1
Partagez